?Voici le dictionnaire japonais en ligne développé par Free Light Software. Vous pouvez trouver facilement les mots japonais équivalents à partir du français et vice versa, ou envoyer des requêtes vers les moteurs de recherche japonais sans savoir leur traduction, en cliquant sur un mot japonais. Cliquez sur une icône globe pour trouver la position d'un lieu sur la carte japonaise. Le dictionnaire des mots généraux est disponible à Dictionnaire japonais en ligne.
version anglaise
Autre dictionnaire:
Trouver par mot-clef:
 
Trouver la définition:
Browser chaque article:
Cliquez sur la page désirée ou utilisez une des boîtes de recherche.
Page commençant à partir de la lettre: A A B C C D D D D D D E H I I I J J K L L M M M N P P R S T T T T T T U V V V V V V V V V V Y

Temple Kongobuji

kouyasannkonngoubuji kouyasann konngoubuji
mots alternatifs: Temple Kongoubuji, Koyasan Kongobuji, Koya-san Kongobu-ji, Kongobu-ji, Kongoubu-ji, Koyasan, Kouyasan
mots-clés: temple bouddhiste, wakayama
voir aussi: Département Wakayama , Nankai electric railway
sites webs en rapport: http://www.koyasan.or.jp
explication: Un des temples les plus prestigieux, situé au Mont Koya dans le département Wakayama. Il fut construit en 819 par le fameux prêtre Kukai alias Kobotaishi qui est le fondateur de l'école Shingon. Etant isolé du reste du monde, il fut un camps d'entraînement populaire pour les jeunes bouddhistes dans le passé. Bien que son accès fut interdit aux femmes avant l'ère Meiji, maintenant tout le monde peut le visiter avec un téléphérique.

Temple Kotohira

kotohiraguu
mots alternatifs: Temple Kotohiragu, Kotohira-gu Shrine, Konpira Shrine, Konpira-sama, Konpira sama
mots-clés: shikoku, temple shintoïste
voir aussi: Département Kagawa
sites webs en rapport: http://www.konpira.or.jp
explication: Connu sous le nom populaire de "Konpira-sama", Kotohira Shrine est un plus vieux lieux saints au Japon. Quelques livres disent qu'il a 3000 ans. Dans le passé, il était vénéré par tous les marins qui naviguaient sur la mer intérieur, c'est à dire Setonaikai. Il est considéré maintenant aussi efficace contre les accidents de voitures.

Temple Kumano Hongu

kumanohonnguutaishya
mots alternatifs: Temple Kumanohongu, Temple Kumano Hongu Taisha, Kumano Hongu Taisha, Temple Kumano, Kumano
mots-clés: temple shintoïste, wakayama
voir aussi: Département Wakayama , Département Shimane
sites webs en rapport: http://www.aikis.or.jp/hongu/
explication: Un des plus vieux lieux saints au Japon situé dans le département Wakayama. Il vénère le dieu japonais de la mer et le fondateur de la dynastie Izumo dans Shimane, Susanonomikoto. Il est l'un des mystère le l'histoire car Shimane, qui est loin de Wakayama, possède aussi son propre Temple Kumano. Avec Temple Kumanohayatama et Temple Kumanonachi, il forme un des 3 centres de la foi de Kumano qui fut très populaire durant le Moyen Age.

Temple Kuonji

kuonnji minobusannkuonnji minobusann
mots alternatifs: Temple Kuon-ji, Minobusan Kuonji, Minobu-san Kuon-ji, Kuonji, Kuon-ji, Kuon ji, Minobusan, Minobu-san, Minobu san
mots-clés: temple bouddhiste
voir aussi: Département Yamanashi , Temple Taisekiji
sites webs en rapport: http://www.kotobuki-p.co.jp/jiin/kuonji/kuonji.htm , http://www.nichiren.or.jp
explication: Situé dans le département de Yamanashi en face du Mont Fuji, ce temple appartenait au fameux prêtre japonais, Nichiren qui fonda une école bouddhiste importante (Nichirenshu). Après la lutte de pouvoir de ses successeurs, elle fut scindée en petites sectes. Maintenant la plus puissante est Nichiren Shoshu dont le quartier général est à Temple Taiseki dans le département Shizuoka.

Temple Meiji

meijijinnguu
mots alternatifs: Temple Meijijingu, Meijijingu, Meiji jingu, Temple Meji, Mejijingu, Meji jingu
mots-clés: temple shintoïste, tokyo
voir aussi: Département Tokyo , Shinjuku , Shibuya
sites webs en rapport: http://www.meijijingu.or.jp
explication: Lieu saint situé près de Shinjiku à Tokyo et vénère l'empereur Meiji, arrière grand père de l'empereur actuel, et sa femme Shoken-Kogo. Il fut construit en 1920 avec l'aide des volontaires et entouré de 365 variétés d'arbres venant de tout le Japon et ses colonies. La première représentation de chaque sumo champion a lieu là.

Temple Miyazaki

miyazakijinnguu
mots alternatifs: Temple Miyazakijingu, Temple Miyazaki-jingu, Miyazakijingu, Miyazaki-jingu, Miyazaki jingu
mots-clés: kyushu, temple shintoïste
voir aussi: Ville Miyazaki
sites webs en rapport: http://www.hikyaku.com/summit/miyazakig.html
explication: Miyazaki-jingu est un temple shintoïste construit à l'endroit où le premier empereur japonais, Jimmu tenno, a vécu avant de le quitter pour la région de Kinki. Pour cette raison, il fut choisit comme le plus important temple shintoïste du département Miyazaki. Une parade de Jimmu (Jimmu matsuri ou Jimmu festival) prend place le 26 octobre de chaque année.

Temple Nishi Honganji

nishihonngannji
mots alternatifs: Temple Nishihonganji, Nishihonganji, Nishihongan-ji, Nishi honganji, Temple Honganji, Temple Hongan-ji
mots-clés: kyoto, temple bouddhiste
voir aussi: Ville Kyoto , Temple Tsukiji Honganji
sites webs en rapport: http://www.hongwanji.or.jp
explication: Un des temples les plus prestigieux du Japon, situé dans la ville de Kyoto. Bien que son histoire est ancienne, il fut déplacé à sa place actuelle grâce à l'aide de Toyotomi Hideyoshi en 1591. Il appartient à l'école Jodo Shinshu initiée par le fameux prêtre bouddhiste, Shinran mais il fit divisé en 2 sectes rivales. Par exemple, le temple Higashihonganji, construit avec l'aide de Tokugawa Ieyasu en 1602 aussi à Kyoto appartient à une autre secte.

Temple Oomiwa

oomiwajinnjya
mots alternatifs: Temple Omiwa, Oomiwajinja, Omiwajinja, Oomiwa-jinja, Omiwa-jinja
mots-clés: nara, temple shintoïste
voir aussi: Département Nara
sites webs en rapport: http://www.oomiwa.or.jp
explication: Situé dans le département de Nara, entre le Mont Miwa et le tumulus Hasihaka, il est l'un des plus ancien temple shintoïste ou même le plus ancien du Japon, dédié au dieu Oomononushi, dont le rôles est mystérieux. Contrairement aux autres lieux saint, il n'a pas de bâtiment principal à cause du Mont Miwa qui est lui même considéré comme un sanctuaire.

Temple Ryoanji

ryouannji
mots alternatifs: Temple Ryoan, Temple Ryoan-ji, Ryoanji, Ryoan-ji, Ryoan ji, Ryouanji
mots-clés: jardin, kyoto, temple bouddhiste
voir aussi: Ville Kyoto
sites webs en rapport: http://www.ryoanji.jp
explication: Situé à Département Ukyo dans la ville de Kyoto, le temple fut fondé par Hosokawa Katsumoto en 1450 mais brûlé durant la guerre Onin dans la période Muromachi. Le temple est mieux connu pour ses jardins que ses bâtiments eux-mêmes. Il est constitué de 15 roches dispersées sur du sable blanc et est considéré comme l'un des meilleurs temples Zen du Japon.

Temple Sensoji

sennsouji asakusanokannnonnsama asakusakannnonn
mots alternatifs: Temple Senso, Temple Senso-ji, Sensoji, Senso-ji, Temple Sensouji, Sensouji, Sensou-ji, Asakusa Kannon, Temple Asakusa
mots-clés: temple bouddhiste, tokyo
voir aussi: Département Tokyo
sites webs en rapport: http://www.asakusajinja.jp , http://www.asakusa.net , http://www.hikyaku.com/gallery/english/asakusa.htm
explication: Le plus ancien temple bouddhiste de Tokyo pour la croyance populaire, le temple de Sensoji est aussi connu sous le nom de Kannon (un des dieu bouddhiste) de Asakusa. D'après une légende, dans la 36ème année du règne de l'impératrice Suiko (628), 2 frères pêcheurs Hinomae, qui vivaient à Asakusa, ont trouvés une statue en or de 50cm de haut durant une pêche dans la rivière Sumida. Alors, le chef, Haji Nakatomo, construit un petit autel et l'installa dedans.

Les mots affichés sur cette page sont 246 - 255 parmi 382.

Language Teacher?. Electronic pocket talking translators
Dictionnaire Electronique de Poche


http://www.docoja.com/dico/geotxtf31.html
Text Copyright, Free Light Software
Pictures' Copyright belongs to each author or legal claimant
La dernière mise à jour: 02/09/09 14:55